dimanche 22 avril 2007

Sourire-attitude

Après la zen-attitude, la bio-attitude, que sais-je encore... si on adoptait la sourire-attitude ?

C'est vrai quoi, vous trouvez ça comment, toutes ces mines sombres, renfrognées, boudeuses ?
C'est sûr, la vie n'est pas rose tous les jours, elle ne prête pas à rire.
C'est certain que c'est quelque chose de grave et sérieux, pas à prendre à la légère. D'ailleurs c'est bien connu, penser ça fait plisser le front, et les soucis froncer les sourcils !
Quant à réfléchir ou s'interroger, ça donne forcément un regard noir et profond...
Et puis avoir l'air de savoir, de connaître, paraître blasé, c'est beaucoup plus branché. La sinistrose, c'est dans l'air du temps.

Mais moi je dis : non !
Est-ce que tout ça donne envie de vivre, d'agir, d'aimer ? Non.
Qu'est-ce qu'on en a de plus ? Rien. Ni dans un sens ni dans un autre.
Alors, sourire, à quoi ça sert ? A rien, certes... mais ça change tout !
Sourire à quelqu'un en le regardant, c'est déjà lui envoyer un message : « Nous sommes en relation, j'ai de bonnes intentions envers toi. »
Sourire à rien, de plaisir, c'est s'ouvrir le regard et le visage, goûter chaque instant autrement.
Sourire à la vie... c'est mieux vivre la vie.

Bien sûr, ce n'est pas la panacée, cela ne résout pas tout. Il y a des moments réellement graves, qui pèsent lourd au coeur, où sourire n'est pas facile.
Mais recevoir un sourire, alors, c'est un instant précieux.
Et peut-être, pouvoir le rendre... permet d'alléger un peu son fardeau.
Et même, sourire franchement, rire malgré soi aux heures les plus terribles, c'est réagir, se distancier, surmonter.

Sur ce, je ne donne de leçon à personne, de message qu'à moi !
Si je vous fais un sourire, n'y voyez rien d'autre que :
« ça va bien, et toi ? »

7 commentaires:

Cath a dit…

22 avril : je me dépêche de poster ce billet...
Qui sait si j'en aurai le coeur demain ?
...

Réverbères a dit…

J'espère que tu en auras encore le cœur demain… et tous les autres jours… surtout ceux où il pleut un peu plus !

"Le sourire est d'abord une décision." [Claire de Lamirande]

Et le tien est une invitation à la vie !

Lili-Geneviève a dit…

Oh Cath!
C'est ma philosophie... mais je pense que tu le sais! :-D
Pas toujours facile à appliquer mais déjà, en arborant un sourire, on se sent tellement mieux. Et, j'ai fait le test...les jours où je ne souris pas, parce que je vais moins bien, j'ai des soucis, je ne veux voir personne, j'envoie le message: "fichez-moi la paix"...et les gens le sentent.
Lorsque je souris, les gens me regardent et plusieurs sont portés à sourire à leur tour.
Tiens...si je peux te faire sourire...ma fille (16 ans) ce soir dit: "Maman, il est 19h58"...
Je dis: "Oui, pourquoi?"
Elle répond: "Arrête tout! C'est l'heure de la danse de 19h58!"
Et elle se met à danser et moi, j'éclate de rire...un peu fière, je dois le dire, de voir que ma fille est atteinte de la même douce folie que sa mère!
Cath, si tu veux me voir sourire, tu sais où me trouver ;-D
Je t'embrasse
Geneviève.XXX

Cath a dit…

Merci pour vos sourires !
"En avoir le coeur demain" : je pensais aux élections, finalement c'est autre chose qui a mis une ombre à mon sourire...
Mais il revient toujours !
Et c'est toujours l'heure d'une petite danse, ou d'un sourire ! :-)

franck a dit…

Belle philosophie Cath ! En tout cas, ton sourire fait plaisir à voir après cette longue absence ! Bien content de te retrouver ! (Du coup, je crois bien que je vais sourire aussi, tiens !)

bri27383 a dit…

Une pub de Perrier disait "La vie est nulle sans bulles.", je dirais même plus "La vie est nulle sans sourires." Et ton sourire, Cath, pas moyen d'y résister !

Nath a dit…

Je suis bien d'accord avec toi Cath ! Et puis c'est une belle arme le sourire tant dans la vie privée qu'au boulot. C'est tellement agrébale d'arriver à faire afficher un sourire à une personne qui est d'un naturel renfrogné ou tout simplement triste.
Garde le tien bien précieusement !