mercredi 24 septembre 2008

Petits riens




Tu sais on n'est que c'qu'on est
La vie passe la vie nous fait
Des quidams au quotidien
Inquiets, agacés d'un rien,
Colère et papier de verre
Pour un p'tit grain de travers
Du sable entre les rouages
Qui nous mine et nous enrage

C'est une broutille un caillou
Des instants de rien du tout
Mais qui sont un peu de nous
Ces petits riens qui sont tout.

Tu sais on n'est que c'qu'on est
La vie glisse et nous défait
Nous démet nos certitudes
Lors des grandes solitudes
Cataclysme, raz-de-marée
La douleur dans la durée
Trie le bon grain de l'ivraie
Une main, une parole vraie

C'est une broutille un caillou
Des instants de rien du tout
Mais qui sont un peu de nous
Ces petits riens qui sont tout.

Tu sais on est ce qu'on est
La vie va et nous remet
Debout, sereins et lucides
Nus et humbles mais solides
Prêts à s'étonner d'un rien,
A saisir la joie qui vient
D'un matin clair, d'une lumière
D'un plaisir qui nous est cher

C'est une broutille un caillou
Des instants de rien du tout
Mais qui sont un peu de nous
Ces petits riens qui sont tout.

Tu vois on est ce qu'on est
La vie rit la vie nous met
Un éclat dans le regard
Pour une rencontre un hasard
Un autre humain qui t'émeut
Qui te touche te rend heureux
Des grains d'ambre et de lumière
Rires complices et joie claire

C'est une broutille un caillou
Des instants de rien du tout
Mais qui sont un peu de nous
Ces petits riens qui sont tout.


Paroles Catherine Ginefri-Poret
Musique et interprétation Yves Borredon
Tous droits réservés 09 2008


C'est une première : une chanson ! Je n'en avais jamais fait. Yves m'y a invité, il m'a proposé une mélodie, j'y ai mis des mots, il a adapté la musique, et de fil en aiguille, mes mots sur ses notes et ses notes sur mes mots, ça a fait une chanson.
Merci Yves pour ce bel échange !

A écouter sur le lecteur ci-dessus.
(Merci FMG pour l'aide technique !).

D'autres titres d'Yves, en écoute ici :
page Myspace Musique Yves Borredon

Photo Cath, (avec la main de Guillaume !) été 2008

8 commentaires:

franck a dit…

Je suis impressionné, là !

(Bon, n'ayant toujours pas de son, je me contenterai du texte pour l'instant... et quel texte !!!)

Bravo !

Réverbères a dit…

Ce texte est vraiment bien écrit, bien construit et d'une musicalité étonnante. Rien qu'à le lire, je l'entends chanté, comme s'il avait sa propre musique. Lumineux !

Yves Borredon a dit…

Comme quoi la réunion d'un joli texte ,empreint de poésie ,et d'une musique qui n'attendait que des mots ,peuvent aboutir à une chanson qui a l'air de plaire .
Je m'en réjouis et j'espère pouvoir récidiver

MârtineLÂvoisined'enFÂce a dit…

j'étais venue te remercier d'être passée chez moi et d'y avoir déposé tes mots-amis. Mais quelle surprise et...non finalement, je ne suis pas surprise! ta sensibilité et ta facilité d'écriture qui transparaissent dans les articles que tu nous fais partager,laissaient bien présager que tu pouvais et DEVAIS un jour proposer tes mots à un musicien! Si tu savais comme je suis heureuse de partager ce bonheur avec toi! Continue tes mots sont justes et ils vont droit au cœur!
Bravo Madame! et Bravo au Compositeur!

Filleke a dit…

Cath ! ça alors !

J'en suis muette ou presque !
Bravo !

guille a dit…

Un passage par chez toi, et une belle surprise. le trio de Gabriel a vraiment du soucis à se faire ;-)
Très joli texte sur les petits riens qui n'appartiennent qu'à nous.
continue surtout !!

Yves Borredon a dit…

Plus j'y pense et plus je suis content d'avoir insisté pour que des jolis mots ,que tu dis avec
élégance et talent, soient venus
rejoindre ma petite musique.

Anonyme a dit…

Mais bien sûr que je l'avais lu ma grande ! Et je t'ai même dit que décidemment tu écris très bien; et je suis heureux qu'on t'incite enfin à publier ce que tu fais.
Je viens aussi d'écouter la mélodie qui en est gracieuse, sans prétention.
Je renoue enfin avec ton "blog" que j'avais délaissé depuis quelque temps.